Les potins

Bilan lecture du confinement [partie 1]

Bonjour à tous,

Je n’ai finalement pas été très présente ici ces dernières semaines (mois !). J’ai été bien plus régulière sur Instagram (qui clairement me demande moins de temps de préparation des publications). Mais je suis ravie de vous retrouver ici (et j’espère que vous aussi !). Durant les mois de mars-avril, j’ai pu très largement faire baisser ma pile à lire. En plus de cela, pas de possibilité d’achats pour la faire regrossir ! C’est donc 56 livres que j’ai pu lire durant ces deux mois. Très clairement, trop pour un seul article bilan ! Je vais donc le découper en plusieurs partie et tenter de vous dire quelques mots de chacune (ou presque ?) de mes lectures.

Commençons par ces livres qui étaient dans ma pile à lire. C’est partie !

Or et nuit de Mathieu Rivero

Des mille et une histoires que j’ai pu conter, aucune n’est aussi fabuleuse que celle que je m’apprête à te narrer.

On y voyage de cités mortes en jardins luxuriants, de royaumes en déserts et de geôles en palais. On y croise djinns et ghûls, sultans et dragons, reines et démons, et les lignées maudites s’y affrontent autant que les passions se déchaînent. Vois-tu, elle recèle en son cœur une bien plus unique distinction. Cette histoire d’amour et de mort est vraie : je l’ai vécue. Parole de Shéhérazade.

J’avais envie de m’évader en Orient. Une envie subite de désert et des palais orientaux ! Shéhérazade nous emmène dans ses errances, éprise de liberté, loin du sultan. Mais elle croise un brigand qui veut l’échanger contre rançon… Ce roman m’a offert un dépaysante bienvenu dans des paysages enchanteurs (jardins suspendus, palais, désert) et avec des créatures qu’on ne croise pas tous les jours (djinn, ghûl, démons, dragon…). Les dons de conteuse de l’héroïne m’ont emportée dans son récit fait de guerre, d’intrigues, de magie. Même si je ne me suis pas attachée aux personnages, j’étais curieuse de connaître leur histoire. Seul gros regret : le kidnapping de Shéhérazade et sa relation avec celui qui en est à l’origine. Un peu malsain et pas nécessaire à mon avis !

Il est de retour de Timur Vermes

Soixante-six ans après sa disparition, Hitler se réveille dans un terrain vague de Berlin. Et il n’est pas content : quoi, plus personne ne fait le salut nazi ? L’Allemagne ne rayonne plus sur l’Europe ? Tous ces Turcs qui ont pignon sur rue sont venus de leur plein gré ? Et, surtout, c’est une FEMME qui dirige le pays ?
Il est temps d’agir. Le Führer est de retour et va remettre le pays dans le droit chemin. Et pour ça, il lui faut une tribune. Ça tombe bien, une équipe de télé, par l’odeur du bon filon alléchée, est toute prête à lui en fournir une.
La machine médiatique s’emballe et bientôt, le pays ne parle plus que de ça. Pensez-vous, cet homme ne dit pas que des âneries ! En voilà un au moins qui ne mâche pas ses mots. Et ça fait du bien, en ces temps de crise…
Hitler est ravi qui n’en demandait pas tant. Il le sent, le pays est prêt. Reste pour lui à porter l’estocade qui lui permettra d’achever enfin ce qu’il avait commencé…

Un livre dérangeant. On comprend le message qu’il veut faire passer : le totalitarisme, le racisme, l’anti-sémitisme ne sont jamais loin. Mais lu sans sens critique, il pourrait faire passer tout le contraire. Dérangeant car les gens de ce livre ne se rendent pas compte que le Hitler dont ils regardent les sketchs à la télé pense chaque mot de ce qu’il dit : un discours hitlérien remis au goût du jour, de l’actualité… qui fait froid dans le dos.

Dans la forêt de Jean Hegland

Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses.

Une belle découverte ! Roman d’anticipation très réaliste, il nous plonge dans le quotidien isolé et survivaliste de deux jeunes sœurs. Un roman de science-fiction qui laisse toute sa place aux personnages et à leur psychologie. Une ode à la magie des petites choses, à la nature et au minimalisme. Une belle écriture avec beaucoup de pudeur et de délicatesse.

La 6e extinction de James Clemens et James Rollins

Une station militaire de recherche, cachée dans les montagnes de la Sierra Nevada en Californie, envoie un message de détresse inquiétant: « Il y a eu une faille de sécurité. Qu’importe le résultat: Tuez-nous… tuez-nous tous. »

Lorsque les secours arrivent sur place, ils font face à une situation apocalyptique: en plus des scientifiques, toute forme de vie aux alentours est anéantie; même les bactéries n’ont pas survécu.

Et le phénomène se propage à une vitesse effrayante.

Pour stopper l’inévitable, le commandant Gray Pierce et son équipe Sigma doivent affronter un danger qui provient d’un passé lointain, à une époque où l’Antarctique était verdoyant et où la vie sur Terre ne tenait qu’à un fil.

Un thriller addictif ! Scènes d’action, rythme effréné, si vous avez envie d’un page turner, cela peut être une bonne pioche ! L’épidémie provoquée par la fuite d’un virus d’un laboratoire permet en outre d’aborder des thèmes intéressants (la modification génétique, l’environnement…).

L’enfant et le maudit, tome 1 de Nagabe

Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays… « L’intérieur’ où vivaient les humains, et « l’extérieur’, où habitaient des créatures monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’auraient jamais dû se croiser…
Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

Un super manga : des dessins magnifiques, des thèmes intéressants (la peur de l’autre, la différence…), une histoire mignonne et sombre à la fois ! J’ai hâte de lire la suite !

La voix des ombres de Frances Harding

Dans l’Angleterre du XVIIe siècle, l’esprit des morts se réfugie parfois dans le corps des vivants. La jeune Makepeace est envahie par l’un de ces fantômes, et s’aperçoit que la colère qu’il transporte avec lui lui permet d’affronter la famille de son père.

Un roman entre fantastique et histoire. Il nous plonge dans une Angleterre du XVIIe siècle en prise à la guerre civile. Makepeace, elle, peut voir les fantômes et c’est l’histoire de sa « famille » que l’on va découvrir. Une histoire originale qui sort des sentiers battus. La revisite du folklore fantomatique est intéressante. J’ai passé un bon moment avec ce roman.

Marquer les ombres, tome 2 de Veronica Roth

Résumé du tome 1 :

Une galaxie où certains êtres possèdent un « don », un pouvoir unique. Akos et Cyra sont de ceux-là. Ils appartiennent à deux nations ennemies, mais ils ont chacun besoin du don de l’autre. Vont-ils s’allier ou se détruire ?

Quelle déception ! J’avais beaucoup aimé le tome 1 mais avec celui-ci la sauce n’a pas prise. Je me suis ennuyée les trois quart du livre. Il s’y passe peu de choses et finalement quand quelque chose arrive c’est assez attendu…. dommage !

Et vous qu’avez-vous lu ? Quelles sont vos meilleures découvertes du confinement ?

11 commentaires sur “Bilan lecture du confinement [partie 1]

  1. Bonjour,
    Sympa l’article, y a plusieurs titres que j’avais repéré déjà et que tu m’as redonné envie de lire !! Mercii !! Pour ma part, j’ai aussi beaucoup lu et mes meilleurs lectures sont : Clair-Obscur de Lily Haime / Contresens, T1 de Jordan l.Hawk / Le projet St

    Aimé par 1 personne

  2. Ah pardon… J’ai fais une mauvaise manip !
    Je disais : Le projet Starpoint, T1 de M-L.Vasconsin / Les Âmes Vagabondes de S.Meyer/ Parfum d’Amour de S.Lee / Romance d’A.Catherine / Onibi de l’Atelier Sentō / Maria T1-2 de Kazuo Kamimura / Karma de Théo Lemattre / Am, Stram, Gram de C.R.Barbieri / La saga « Le cœur en braille » de P.Ruter et la saga « Sword Art Online » de R.Kawahara. Et voilà, haha 🙂
    À bientôt ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s