Fantastique·Fantasy·Policier·Romans contemporains·Science-fiction·Thriller

Noir de Collectif

Les cris d’un saxophone étranglé résonnent dans la nuit glaciale. Des lumières surnaturelles vacillent et s’éteignent. L’asphalte dévore les âmes aussi sûrement que les corps.

Le rideau tombe.

13 auteurs vous invitent dans leur noirceur, au cœur de leurs mondes imaginaires, sombres reflets de notre univers. L’humain s’y dévoile sous son jour le plus sordide, pour votre plus cruel plaisir.

Vous appréciez les histoires un peu (beaucoup) sombres ? Les intrigues qui vous retournent la tête ? et les univers angoissants ? Alors le recueil de nouvelles Noir chez Noir asbinthe est fait pour vous ! Il se compose de treize nouvelles écrites par : Louise Le Bars, Morgane Stankiewiez, Sarah Buschmann, KeoT, Stéphane Miller, Sarah Delysle, Cyril Fallavolita, Alexandra Fiordelli, Patrice Quélard, Wielfried Renaut, Michelle Labeeu, Jordi Vila Cornellas et Mathilde Chau.

Des nouvelles intenses

Pour ma part, j’ai eu un petit coup de cœur de pour cette anthologie. Les nouvelles et moi, ça passe et ou casse… Souvent, j’ai le sentiment d’inachevé en les lisant. Ici, pas de tout ! J’ai savouré chacune d’entre-elles même si certaines m’ont davantage plu que d’autres. Toutes sont très sombres, parfois sanglantes, dérangeantes, et toutes sont superbement menées, souvent surprenantes.

Attention, il faut parfois avoir le cœur bien accroché ! Une scène en particulier m’a bien fait grimacer…

Des genres variés

Le recueil mixte les genres pour mon grand plaisir. Si la ligne directrice reste l’enquête policière/le thriller, les auteurs de ce recueil nous proposent des histoires dans des genres variés : contemporain, fantasy, fantastique ou encore science-fiction. Leur style d’écriture est toujours recherché, agréable à lire. De très belles plumes !

Les histoires offrent également beaucoup de variété dans leur univers, leurs personnages, leurs thématiques. Le thème du noir est exploité sous toutes ses formes. On ne se lasse pas du tout !

Des histoires rondement menées

Mais très clairement le gros point fort pour moi de ce recueil est la manière dont les auteurs ont mené leur histoire. Certaines nouvelles vous retourneront la tête. Toutes ou presque font l’objet de retournements de situation étonnants. J’ai été surprise, manipulée et happée par ces intrigues ! Cela donne envie de lire d’autres histoires de ces auteurs.

Les personnages sont très bien développés dans ces écrits pourtant très courts. Ils sont consistants, complexes, réalistes. Les auteurs réussissent à merveilles à nous transporter auprès d’eux et dans leur tête.

Les nouvelles

De brefs retours sur chaque nouvelles :

Intime projection – Louise Le Bars : une nouvelle en deux parties qui introduisent et concluent ce recueil. Originale, la seconde partie m’a beaucoup plu. Quel plaisir de retrouver la plume poétique de cette autrice !

Cancer Urbain – Morgane Stankiewiez : l’enquête est prenante dans un contexte futuriste apocalyptique, gangrené par la corruption humaine. Le noir est exploité sous la forme du désespoir dans ce récit. L’ambiance est très particulière, alourdie par le poids de la culpabilité du héros.

Souvenirs fugitifs – Sarah Bushmann : Cette nouvelle m’a particulièrement marquée ! L’autrice réussit à nous faire éprouver de la compassion pour un personnage amnésique qui se bat pour retrouver ses souvenirs…et après cette fin, j’ai été complètement retournée ! Le choc ! Effroyable et pourtant magistral !

Le sang du cénacle – KeoT : ici, nous plongeons dans de la fantasy urbaine. Une histoire très sympathique avec des messages qui ne laissent pas indifférents.

Pourri – Stéphanie Miller : le maître-mot ici la vengeance d’une prostituée avec une touche de fantastique.

Licorne – Sarah Delysl : une autre nouvelle que j’ai beaucoup apprécié. Dans un univers très noir, une intrigue prenante qui revisite le mythe de la licorne.

Mort – Cyril Fallavollita : l’intrigue est ici moins intéressante que les personnages eux-mêmes, surtout la cliente de l’enquêteur !

Smoke Gets In Your Eyes – Alexandra Fiordelli : encore un univers plein de noirceur, une ambiance très angoissante et une fin surprenante !

Bouches (in)utiles – Patrice Quélard : nous revoici dans un univers post-apocalyptique, avec un style aux mots crus. Des évènements horribles s’y déroulent, accrochez-vous !

La nuagerie – Wilfried Renaut : une autre très bonne nouvelle dans un cadre futuriste avec des sombrevoyants. Un univers approfondi qui m’a complètement embarquée.

Un, deux, trois… – Michelle Labeeu : un récit très original par les points de vue offerts où l’histoire se construit par des aperçus, par flash d’images, de souvenirs.

Du jambon pour les cochons – Jordi Vila Cornellas : une histoire de fantasy originale car elle nous propose un anti-héros.

Sur le seuil – Mathilde Chau : dernière nouvelle et non des moindres, encore un univers qui a du potentiel. On plonge ici dans les mystères et les questions posées par la cybernétique.

Un grand merci aux éditions Noir d’absinthe de m’avoir proposé de découvrir cette anthologie !

3 commentaires sur “Noir de Collectif

  1. Je me sens un peu visé pour la scène qui fait grimacer 😉 Mais bon, je tiens à dire que c’est la nouvelle la plus trash que j’ai jamais écrite. Habituellement, je ne suis sue tendresse et amour… ou presque !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s